Rechercher
  • Lucie Ribault

Conseils pour être bien dans ses baskets

Mis à jour : 20 oct 2019

Tout le monde le sait: faire de l'exercice physique est bon pour la santé. Si l'on pense en premier aux bienfaits sur le corps, notamment pour perdre ou maintenir son poids de forme, il existe bien d'autres bénéfices à bouger.

Les bienfaits sur notre corps d'une activité physique modérée


Il ne s'agit pas de faire de l'exercice physique à outrance, qui a des conséquences délétères sur l'organisme. Ce qui importe c'est de (re)mettre le corps en mouvement.


Au-delà des bénéfices pour la santé sur les plans physique et mental, bouger permet aussi de se (re)connecter avec le corps, parfois négligé. Cette connexion est essentielle afin d'être à l'écoute de ses besoins et d'y répondre. Trop de personnes négligent les signaux d'alerte que leur envoie leur corps; c'est ainsi que certaines pathologies s'installent sans que l'on s'en rende compte.

Tous les systèmes du corps ont besoin de mouvement

Un allié de poids


La pratique d'une activité physique est un allié essentiel "antikilos" et ce n'est pas qu'une question de calories brûlées. L'activité physique permet, certes, de brûler les graisses et de redessiner la silhouette mais surtout cela entraîne une stimulation du métabolisme général en poussant le corps à "brûler" davantage (même en dehors des séances de sports).


Meilleure immunité

L'exercice physique augmente la circulation sanguine: les cellules immunitaires (les lymphocytes, entre autres), sont ainsi mieux transportées et réparties. L'exercice physique aide également à lutter contre le stress, ennemi n°1 de l'immunité.


Une ossature plus robuste

L'os se crée sous la contrainte. De ce fait, l'activité physique telle que la marche, la danse ou encore la course à pied (modérée), favorise la construction osseuse et aide à lutter contre l'ostéoporose.


Certains sports comme la danse, le pilate ou le yoga permettent de travailler l'équilibre, la posture et le maintien, qui sont importants pour prévenir les chutes et les problèmes de dos, récurrents lors du vieillissement.


Cardio-vasculaire


Un effort physique régulier permet de tonifier le cœur, diminuer la tension artérielle,augmente l'élasticité des vaisseaux sanguins, réguler le bon cholestérol et de diminuer le risque de diabète en augmentant la résistance à l'insuline.


Aide au confort digestif


L'activité physique améliore le transit en favorisant le péristaltisme intestinal (=la contraction des muscles du tube digestif permettant la progression des aliments).

Elle diminue également le stress ce qui favorise la digestion.


Attention cependant : un excès d'activité physique peut entraîner une hyperperméabilité intestinale (=porosité de la paroi intestinale) et les troubles associés (ex: syndrome de l'intestin irritable, allergie, fuite des minéraux..)


Une belle peau

Au cours de l'effort, la circulation sanguine est stimulée apportant ainsi des nutriments essentiels à la beauté de votre peau. Les glandes sudoripares (=sueur) et sébacées (=sébum) sont également activées favorisant l'élimination des toxines, d'où une peau plus saine et plus nette.

Un impact sur notre santé mentale

"Le muscle est le contrepoids du nerf"

Edmond Desbonnet, père du culturisme en France et de la gymnastique des organes


La libération d'endorphines lors de l'exercice physique améliore le moral. Le sport est un bon antidéprime: il permet de relativiser les choses, de mieux gérer ses émotions (anxiété, nervosité..).


Ces endorphines ont une action analgésique (=supprime/diminue la sensibilité à la douleur) et favorisent la détente, la relaxation et le sommeil (à condition d'arrêter le sport avant 20h). Tout cela permet de mieux faire face au stress quotidien.


Quelle que soit l'activité sportive et le niveau, il en résulte toujours une fierté et une bonne estime de soi.



L'exercice physique permet l'oxygénation et la vascularisation du cerveau. Cela entraîne une synchronicité des deux hémisphères cérébraux (cerveau gauche : analyse et logique / cerveau droit : la créativité et l'intuition) et aide à clarifier le mental. Il a ainsi un impact sur la concentration, l'apprentissage et la mémorisation.



Mes conseils naturopathiques


L'exercice physique est un des piliers en naturopathie


L'idéal est de pratiquer au minimum 30 minutes d'exercice par jour, en prévoyant 2 à 3 séances d'une heure dans la semaine.


Si vous manquez de temps et/ou que l'activité physique vous rebute, commencez par changer quelques unes de vos habitudes pour intégrer de l'activité dans votre quotidien : prendre les escaliers, garez votre voiture un peu plus loin pour les courses, allez chercher le pain à pied ou à vélo.


Trouver l'activité physique qui vous convient, selon vos goûts mais aussi selon votre condition physique et votre tempérament. Cela peut-être un sport qui se pratique en équipe ou en solo, un sport d'endurance, de combat, des arts martiaux, de la marche, du yoga, qi gong... Choisissez une activité dans laquelle vous avez du plaisir, c'est la clé pour durer!


Posez-vous un instant pour savoir ce que vous aimez et voir ce qui existe autour de chez vous.


Privilégiez l'activité en pleine nature afin de vous revitaliser au maximum.


N'hésitez pas à solliciter vos amis, vos proches pour vous motiver à bouger ensemble ou à vous inscrire dans des groupes sportifs (ex: groupe de marche nordique, On Va Sortir...)


Planifier des moments pour bouger dans la journée ou sur la semaine.





Lorsque vous pratiquez l'exercice, concentrez-vous sur votre respiration et les sensations éprouvées. Profitez de ces moments pour vous reconnecter à votre corps.


Afin d'éviter des blessures, des crampes et des courbatures prenez le temps de vous échauffer et de vous étirez.


Pensez également à bien vous hydrater pour compenser la perte d'eau via la transpiration.




Si l'exercice physique est important pour maintenir une bonne santé il faut, comme dans tout, éviter les excès. En effet, le sport à outrance provoque :

-une surproduction de radicaux libres, synonymes de vieillissement prématuré

- un excès d'inflammation et

- une diminution de l'immunité par surproduction de cortisol (qui est anti-inflammatoire).


Pour réparer les dégâts causés par un excès de sport, il faut veiller à la qualité de l'alimentation (notamment qu'elle soit riche en anti-oxydants), et du sommeil qui est réparateur.


En tant que naturopathe je peux vous aider à trouver l'activité qui vous convient selon votre tempérament et vos besoins. Je peux également vous conseiller en cas d'activité sportive intensive afin d'éviter d'éventuelles carences nutritionnelles, des problèmes digestifs et articulaires.



Lucie Ribault

Naturopathe Iridologue - Nantes