Rechercher
  • Lucie Ribault

Les mono-diètes: une pause digestive

Mis à jour : 17 nov. 2019

Les informations présentes dans cet article ne se substituent en aucun cas à un traitement médical et ne dispensent en aucun cas de consulter et/ou de suivre les recommandations allopathiques de votre médecin.


Une mono-diète est une alternative au jeûne pour mettre votre système digestif au repos.

Il s'agit de consommer un seul aliment simple, sans assaisonnement, à volonté, pendant au moins une journée jusqu'à trois semaines.


Quel est l'intérêt d'une mono-diète?


Lors d'une mono-diète: la digestion est facilitée, la production de toxines limitée et le système digestif est mis plus longtemps au repos entre les repas.


La digestion est un processus long et complexe qui mobilise de nombreuses enzymes et beaucoup d'énergie. En l'allégeant on libère de l'énergie pour la détoxification.


La détox est moins profonde que lors d'un jeûne. Cependant une journée de mono-diète est assez facile à intégrer dans le quotidien. Si vous l'instaurez régulièrement cela représente 52 jours par an de détox!


Mise en pratique


Si vous souhaitez commencer en douceur, il est possible de faire une mono-diète modifiée:

- faire un repas par jour sous forme de mono-diète

- changer d'aliment en cours de cure. Exemple: pommes le matin, riz le midi, carottes le soir.


Cette forme de mono-diète "modifiée" sera moins puissante en terme de bénéfices pour le corps (la détox sera plus douce). Le système digestif sera cependant mis davantage au repos que dans le cas de repas "classiques".



Conseils pour bien vivre votre mono-diète


Pour que le processus de détox se fasse en douceur, il est préférable de faire 2 jours de transition avant et 2 jours de sortie en mangeant, par exemple, des légumes variés (en jus, soupe, purée..). Ces transitions permettent de réduire les crises curatives éventuelles* et d'allonger la durée de la détox.


Pour favoriser l'élimination des toxines et autres déchets, buvez de l'eau peu minéralisée en grande quantité (au minimum 1,5L).


*Crise curative: lors d'une cure de détoxification, le corps a tendance à augmenter son nettoyage par tous les moyens possibles. Il se peut qu'au début d'une cure un peu trop rapide, des effets désagréables se fassent sentir : boutons, nausées légères, mauvaise haleine, mal de tête... Cela ne doit pas durer plus que quelques jours.


Pour éviter de craquer, n'hésitez pas à manger de petites quantités dès que vous avez faim. Laissez cependant au moins 2h entre deux prises alimentaires.


  • S'il n'y a pas de restriction quantitative, attention cependant si vous faites une mono-diète de fruits/légumes car l'apport important de fibres peut causer des ballonnements.

  • Si vous faites une mono-diète de fruits (secs notamment), il peut y avoir un excès de sucre (le pancréas peut se retrouver débordé) surtout sur une longue durée (ex: la cure de raisin sur trois semaine).


Que manger lors d'une mono-diète?


Fruits et légumes de saison

La mono-diète de chocolat n'est hélas pas recommandée!


Pour que la mono-diète vous apporte un mieux-être, il faudra choisir un aliment:


- de saison: fruits/légumes plutôt cru en été (si vous les digérez) / légumes cuits vapeur ou en soupe, fruits en compote, riz ou quinoa en hiver;


- biologique de préférence (dans le cadre d'une détox, on évite d'autant plus de surcharger le corps avec des produits chimiques);


- alcalinisant (voir mon article sur l'équilibre acido-basique);


- selon l'effet recherché: les légumes et fruits cuits sont plus drainants alors que crus ils sont vitalisants car ils conservent un maximum de vitamines et minéraux;


- selon la nature des déchets à éliminer:

  • si ce sont des mucus/glaire (on parle en naturopathie de mucosité): privilégiez les fruits et légumes

  • en cas d'excès d'acidité, pour tamponner: légumes (cuits/crus, en jus, soupe..) banane, patate douce, pomme de terre, céréales (voir l'article sur l'équilibre acido-basique)


N'hésitez pas à essayer, votre corps vous remerciera de ces moments de repos (bien mérités)!



Lucie Ribault

Naturopathe Iridologue - Nantes